Reperes42PopUp

 Ce que la marche fait à la danse 

A l'aube des « dancewalks » de Foofwa d'imobilité ou du « Songlines » de Joanne Leighton (pour lequel
cette dernière demande « Quel monde créons-nous à la mesure de nos pas ? »), ce numéro sera con-
sacré au rôle actuel de la marche dans l'écriture chorégraphique. Plutôt que d'aborder la marche au
prisme de techniques codifiées visant à explorer ce que la danse fait à la marche, on peut aussi renver-
ser la question : Que fait la marche à la danse ? Quels dialogues se tissent à la rencontre des spatio-
temporalités de la marche, un art d'expérience, avec le monde de la danse ? Danser en marchant est
souvent acte de résistance, de découverte de soi et d'autrui. Geste ordinaire issu de la vie quotidienne,
  la marche est également un mouvement perpétuel d'avancée ou de recul, qui laisse des traces esthé-
tiques, philosophiques, écologiques, et socio-politiques parmi d'autres....

 

Repères, cahier de danse n° 42
SOMMAIRE

p. 6 - La marche : petite révolution dans la danse
par Frédérique Doyon

p. 11 - Des oeuvres chorégraphiques en forme de marche
par Julie Perrin

p. 15 - Comme je marche, je danse
par Anne Teresa De Keersmaeker

p. 16 - Témoignages des danseurs sur la marche

p. 19 - La marche, instrument du désapprendre
par Lise Saladain

p. 24 - Les marches qui permettent / entretien Joanne Leighton
par Gérard Mayen

p. 28 - Alain Michard et Mathias Poisson - Les Promenades Blanches
par François Maurisse

p. 30 -  De fulgurances en fêlures
par Frédérique Doyon

p. 31-  Pour approfondir

Index d’artistes

Marisa Hayes, rédactrice en chef
Comité de rédaction n°42 : Marie-Elise Beyne, Charline Bidault, Joanne Leighton