Museum of Human E-motions est un projet de coopération qui relie quatre pays, quatre organisations partenaires et des artistes vivant en France, en Italie, au Japon et à Taïwan. Avec des périodes de résidence de deux semaines dans chaque pays, les chorégraphes – Masako Matsushita, Sorour Darabi, Teita Iwabuchi et Ming Hwa Yeh – vont s’immerger dans les différents contextes sociaux, culturels et artistiques que révèle chaque pays pour explorer de nouvelles possibilités créatives.
De nationalités et origines culturelles différentes, ils sont invités à choisir une émotion comme source d’inspiration et à développer une création artistique qui sera présentée dans des espaces patrimoniaux.
Durant leur résidence à La Briqueterie, trois des artistes étaient présents au moment des Journées du Patrimoine et firent découvrir aux visiteurs de tout âge, leur parcours chorégraphique. Ming Hwa Yeh avait choisi de travailler sur "L'évanouissement/La disparition", Masako Matsushita sur "Le pardon" et Teita Iwabuchi sur "La douleur".