Avec Nouvelle lune, Delphine Demont questionne les enjeux de la transmission chorégraphique. Sur scène ou au bord du plateau, avec parfois le concours du public, les interprètes déclinent différentes situations inspirées du jeu du téléphone arabe. Confrontés aux filtres de leur perception, à leur ressenti et leur imaginaire, danseurs et public se retrouvent sur un terrain de jeux commun qui met en avant les liens entre les êtres quelque soit leur singularité.
Un spectacle qui défend la diversité sur le plateau, avec des interprètes en situation de cécité, réelle et factice. Pour tout public !

Retrouvez Delphine Demont en participant à son Atelier Kaléidoscope, le 16 janvier 2020 à La Briqueterie. Pour tous !