Des années 1920 aux années 1960, entre Beyrouth et Le Caire, de grandes divas (Oum Kalthoum, Ismahan, Leila Mourad, Fairouz) se relayent sur les ondes comme étendards de la chanson arabe au féminin. Avec OÜM, le chorégraphe Fouad Boussouf leur rend hommage et clôt une trilogie sur le monde arabe, celui de son enfance et de ses souvenirs. Des musiciens jouent en direct tandis que cinq danseurs se lancent dans un hip-hop aux influences mêlées.

Fenêtre sur création suivie de la soirée vidéo-danse spéciale Danses Urbaines.