En établissant un protocole de visite de quartier, nous nous attacherons à cette notion Espace public/Espace de négociation. Les propositions dansées se révéleront dans et avec le lieu, dans un aller-retour permanent où au fil des expérimentations, chacun trouvera son type d’espace.
La recherche alternera entre un travail sur le groupe et un travail seul, en couple ou à plusieurs s’appuyant sur des temps d’improvisation, dans des espaces extérieurs rencontrés dans la ville.

Parcourir la ville à la recherche d’un espace où proposer sa danse.


Les axes du travail seront :
• L’engagement physique et la réactivité du danseur dans une danse instinctive et physique.
• L’adaptation au travail en extérieur et au contact avec des matières « hostiles » sols instables, murs rugueux, conditions climatiques changeantes…
• Travail dans un espace commun partagé avec des passants, ouvert à des modifications et des événements imprévus.
• Investir sa danse et affirmer une interprétation forte, entre simplicité et authenticité.