Rien ne sourit plus qu'un fantôme bienveillant
Création 2014 - pour Métamorphoses
durée : 26 min

Direction artistique, réalisation, montage :
Clotilde Amprimoz
Composition, prise de son, direction bande sonore... : François Arbon
Musiciens et collaborateurs :
distribution en cours
Lieux de création du film : Vitry-sur-Seine octobre
2013, Bruxelles août & octobre 2013, janvier 2014,
Poznan mars 2014

 

Clotilde Amprimoz
"Les projets que je mène ou ceux auxquels je participe essayent de réintroduire du dialogue et de l'échange entre des mondes ou des êtres que les catégories socio-économiques et politiques ont isolés ou stigmatisés. Ma démarche s'inscrit le plus souvent entre le documentaire et la vidéodanse pour créer des rencontres artistiques avec le quotidien.

Le projet ‘Métamorphoses’ est pour moi l'occasion de mettre en oeuvre une démarche artistique in situ et pluridisicplinaire que je poursuis depuis plusieurs années et de rencontrer trois lieux avec leurs contextes humains, architecturaux, historiques, sociaux et culturels spécifiques. Sur chacun de ces lieux, mon regard est d'emblée chorégraphique et archéologique, plastique et anthropologique ; il représente l'unité artistique du film sur ces trois lieux. Chacun d'entre eux recèle une source d'inspiration extraordinaire par leur histoire et la réussite de leur réhabilitation en lieu de création actif et reconnu.

Les thèmes du pouvoir, du spirituel et du travail industriel présents dans ces lieux nous ramènent aux rapports de force entre les êtres vivants ; ils créent des liens d'asservissement et d'interdépendance où l'existence des uns est impossible sans celles des autres comme dans les rapports amoureux. Dans ce film, l'individuel et l'émotionnel rejoindront l'universel et le sens commun pour nous faire voyager à travers le temps, le mouvement, le politico-social et le sensible..»

Balades intéractives

« Ce parcours à la Briqueterie où j’emmènerai le spectateur sera ma perception du lieu, archéologique et chorégraphique liée à mes recherches documentaires et mes mises en scène artistiques ou fictionnelles.

Munis d'une carte-plan et d'un lecteur mp3, le spectateur explorera le lieu à travers ce qu'il voit, l'architecture et les personnes qui y déambulent, et ce qu'il entend, témoignages sur la mémoire des lieux, récits-poèmes-mythes, musique...

La dynamique de la marche et de l'exploration réelle le mettra dans un état perceptif particulier : cela lui permettra de sentir, réfléchir, observer et imaginer, c'est-à-dire de se mettre dans la peau de l'artiste qui investit un espace pour en donner ensuite son interprétation à partir du réel et de l'imaginaire qui sont convoqués par le lieu. »
Clotilde Amprimoz


Durée
: 20 min de balade selon le rythme de la visite

Mercredi 11 juin
de 18h à 21h (dernière séance à 20h30)
Jeudi 12 juin
de 18h30 à 20h30 (dernière séance à 20h)
Vendredi 13 juin
de 17h à 19h (dernière séance à 18h30)
Samedi 14 juin
de 15h à 18h (dernière séance à 17h30)
Dimanche 15 juin
de 12h à 16h (dernière séance à 15h30)

 

Clotilde Amprimoz
Spécialisée dans les domaines de la danse contemporaine, de l'image et de la musique, Clotilde Amprimoz conçoit et participe à des projets chorégraphiques et cinématographiques depuis 2001. Elle a suivi un cursus pluridisciplinaire en histoire, histoire de l'art et arts du spectacle (Paris 1, Paris 8, EHESS) et travaillé parallèlement avec différentes compagnies de danse (notamment la Compagnie des Prairies, l'Association Fin novembre, le Centre Chorégraphique national de Caen / Héla Fattoumi et Eric Lamoureux), ainsi qu'au Centre Pompidou et au Centre National de la Danse.
Elle fonde en 2009 l'Association pour la Création interdisciplinaire ou ChoréACtif à Clermont-Ferrand et développe projets et collaborations artistiques en Auvergne et ailleurs.


teaser
Rien ne sourit plus qu'un fantôme bienveillant

 

 Sélections et prix des films de Clotilde Amprimoz : Dans Kamera Istanbul (2012), Frameworks dance film series (New York) 2012, les festivals des Contre-Plongées et Vidéoformes (Clermont-Ferrand) 2011, Festival international de vidéodanse du Breuil en Bourgogne (sélections 2009, 2011 et 2012), Festival “Vidéograhies 21”, festival des images expérimentales et numériques (Liège) 2010 : Mention spéciale du jury attribuée à “In situ#2 : les mobiles”...

 Documentaires sur la danse
Portrait de Bernardo Montet,
portrait de chorégraphe n°6, 9min, coproduction Karus Productions et le Centre Chorégraphique National de Tours, novembre 2011.
Zoooum sur la danse contemporaine en Auvergne,
film sur la manifestation « ZOOOUM #1, événement de
danses contemporaines » qui a eu lieu à Clermont-Ferrand en février 2010, 28’, janvier 2011, produit par Air food company pour ZOOOUM.

 

Métamorphoses
Tout le programme : ici !

Infos et réservations à la Briqueterie

01 46 86 17 61
 reservation@alabriqueterie.com

Tous les événements sont gratuits* et sur réservation :
* excepté Tyran(s) de Karine Ponties, le 13 juin à 21h au Théâtre Jean-Vilar