Pour la Briqueterie, l'année 2015 est orientée autour de la Biennale de danse avec comme thématique "Sens migratoires" un sujet passionnant, universel et d'une brûlante actualité.

Né du projet international Migrant Bodies, sa version chorégraphique sera dévoilée à la Briqueterie le 21 mars, jour anniversaire de l'ouverture du lieu. Migrations, déplacements chorégraphiques, traversées esthétiques.

"Sens migratoire" s'inscrit également en résonance avec les Rencontres qui se tiendront du 4 au 7 mars à Fontenay-sous-Bois. Réseau unique en Europe, il rassemble plus de 160 collectivités territoriales et durant 3 jours mèneront débats  et ateliers pratiques autour du thème ''Art, Culture et Migrations'.La 18ème Biennale de danse du Val-de-Marne résolument internationale sera irriguée par trois axes : la polyphonie migratoire de la création avec des artistes venus de France mais aussi d’Espagne, d’Italie, du Portugal, du Mexique, des Pays Bas, d’Autriche, d’Angleterre,…), le lien avec l’histoire de la danse (la Collection Lise B de Fabrice Dugied, Anna Halprin et Sigurd Leeder revisités par Anne Collod), et le parcours muséal avec le Louvre et le MAC/VAL imaginé autour des œuvres fantastiques de J.Bosch. Autour de ces axes, la Biennale présentera les spectacles des compagnies associées, Gilles Verièpe,  Anne Collod, Brigitte Seth et Roser Montló Guberna.

 

Avec le soutien du ProgrammeCulture de l'Union Européenne