SOIREE DE CLÔTURE

Ambra Senatore, Petites briques (2015)
et Mise en vitrage (création Biennale 2015)
Nicole Mossoux et Patrick Bonté, Petite imposture
Paul-André Fortier, 15 X LA NUIT
Zabumba, Roda de Samba

Et pour terminer en beauté cette 18° édition, une création sur site d’Ambra Senatore, Mise en vitrage ! Une fantaisie chorégraphique pour 11 danseurs, un ascenseur et les baies vitrées de la Briqueterie devenue un terrain de jeu idéal pour la chorégraphe. Dédoublements, répétitions, variations, la grammaire de la distorsion du quotidien sera à l’œuvre.
Les jeunes danseurs du Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Paris, quant à eux, investiront les studios et présenteront Petite imposture en écho à l’œuvre originale, Histoire de l’imposture (le 25 mars à la Briqueterie). En 2013, ils avaient inauguré la Briqueterie, en 2015, ils clôturent la Biennale de danse pour notre plus grand plaisir.
Une trame de soirée ouverte aux surprises… suivie d’une 4Roda de Samba4 pour fêter en musique la fin de cette Biennale de danse.

19h
Cie Mossoux-Bonté, Petite imposture
interpréteé par les danseurs du CNSMDP
Juliette Fisson, Lou Gulli, Stella Moretti, Antoine Dubois, Baptiste Martinez

20h30
Ambra Senatore, Petites briques
interprétée par les danseurs du CNSMDP
Zoé Bernabeu, Justine Lebas, Marie Leblanc, Rémi Richaud, Raoul Riva, Fyrial Rousselbin , Jane Fournier Doumet (Lyon)

20h50
Cie Mossoux-Bonté, Petite imposture
interprété par les danseurs du CNSMDP
Clémentine Lebas, Mathilde Meritet, Aure Wachter, Antoine Arbeit, Antony Roques

21h15
Ambra Senatore, Mise en vitrage
création Biennale 2015 in-situ – 15 min 
avec les danseurs du CNSMDP
suite aux 4 jours de résidence à la Briqueterie

En fin de soirée
Paul-André Fortier, 15 X LA NUIT
interprété par Simon Courchel