Compagnie Mossoux-Bonté - 2017

Cinq experts en comportement s’appliquent à tester les formats préconisés de nos jours. Ils se soumettent eux-mêmes aux expérimentations, adoptant avec une rigueur toute scientifique une succession de situations données. Des conduites qui, par ailleurs, semblent libérer les nerfs : addictions, passages à l’acte, jeux de pouvoir, profits sans gêne, comportements pervers, pulsions libérées se transformant assez rapidement en tristes passions.
Douze tests, annoncés et évalués en anglais, rythment le spectacle. États de corps, bouts d’existence s’incarnent dans le mouvement et l’action. Tout semblait sous contrôle mais la machine s’emballe, les gestes délirent et détournent le sens, dans une sensation d’étrangeté qui vacille entre rire et larmes.
Dans la ligne d’Histoire de l’imposture, Nicole Mossoux et Patrick Bonté poursuivent une lecture fantasmatique de l’univers contemporain, usant du mouvement, de la voix et de la présence comme de clés d’interprétation.

A strange sensation that oscillates between laughter and tears: Brussels-based choreographers Nicole Mossoux and Patrick Bonté pursue a phantasmal reading of the modern world using movement and the notion of presence as keys to performance and invention. Between theatre and dance, they hold up a mirror to our sense of the uncanny, questioning the incoherencies of our relationship to the world.