Création Biennale 2017
Compagnie Moi Peau

Ingrédients de base : un plateau instable, un piano, des guindes, et deux corps – musicienne et danseur. Quelle relation se joue là ? Pas seulement abstraite, comme pourrait l’être un dialogue entre danse et musique. Il y a du corps, et même du corps-à-corps face à la masse du piano, à sa mécanique complexe et artisanale.
Avec SOLI.DES, Sébastien Laurent, danseur remarqué de Tomeo Vergés et jeune directeur de la compagnie Moi Peau, et la pianiste Claudine Simon inventent un terrain de jeu qui affirme l’expérience de l’incarnation quand les environnements numériques où nous baignons peuvent rendre évanescente l’idée même de solidité et de matière.

The basic ingredients: a space, a piano, cords, and two bodies – musician and dancer. What relationship is at play ? Not just an abstract one, as a dialogue between dance and music can be. There is corporality, and even hand-to-hand confrontation before the mass of the piano with its complex and crafted mechanisms.