Compagnie Seydou Boro
France / Burkina Faso - Création 2019


Le Bôugô, un objet rituel où le diable se joue de nous... Seydou Boro s’inspire d’un rite, le « Bôugô », qui permet à ses pratiquants de moquer les comportements conflictuels, de dénoncer ou de confesser de mauvaises actions. Sous les traits d’un personnage masqué, la parole est alors libérée, entendue, acceptée et respectée par les villageois. L’inceste, le viol, l’abus... Comment dire l’indicible ?
Pour ce retour au solo, sa dernière pièce de danseur, Seydou Boro sera ce « diable », dont surgissent voix et états de corps, cette forme humaine et abstraite, traversée par les indignations d’un homme face à l’inacceptable. Danseur, chorégraphe, compositeur, musicien, chanteur, auteur, comédien, Seydou Boro poursuit son engagement d’artiste, entre plusieurs continents, dénonçant des sujets de société, libérant la parole et le corps.