Ce numéro de Repères, cahier de danse se penche sur les règles qui, de façon plus ou moins implicite, norment les corps des danseurs : le poids, l’âge, les proportions, les images qui tiennent lieu de modèles…

Mais poser la question du corps des danseurs, c’est se pencher non pas sur un objet clos et définitif, mais sur un processus : les textes réunis dans ce numéro soulignent le fait qu’un corps n’a jamais fini de se construire et se reconstruire.

Dans un constant aller-retour entre des normes, des représentations d’eux-mêmes, des techniques et des projets esthétiques, les danseurs inventent leur corps tout au long de leur carrière.