"Comment s'ouvrir un chemin vers l'Autre ?"

Alors que l'altérité est régulièrement abordée en termes de différence (distinguant les cultures ou les individus, en définissant les identités de chacun), le philosophe et sinologue François Jullien propose de parler d'écart. Il s'agit alors d'approcher moins les choses elles-mêmes que l'entre, l'espace qui, précisément parce qu'il les sépare, permet d'inventer, de l'une à l'autre, des traversées.

Ce numéro relève le défi et invite à penser, en danse, ce qui (se) passe entre - entre les corps, les cultures, les époques, les lieux, les styles ou les techniques : comment une danse traverse-t-elle l'océan ? Comment une démarche chorégraphique peut-elle nous aider à penser l'écart entre les classes sociales, entre les genres féminin et masculin, entre la tradition et la création, ou encore entre deux personnes qui s'entretiennent ?

La danse révèle alors un ensemble de pratiques de la relation, qui sont autant de pistes créatives pour l'altérité. En effet l'altérité n'est jamais donnée d'avance, mais doit être construite : l'enjeu nous a semblé trop crucial aujourd'hui pour ne pas explorer ce que les danseurs et leurs savoir-faire de l'interaction peuvent apporter à un tel projet.