Emmanuelle Huynh appartient à la génération d’artistes qui, à partir du milieu des années 1990, a remis en question le monde de la danse dans ses diverses composantes – esthétiques, politiques, économiques. Elle évoque ici son travail et ses projets, au moment où elle s’insère dans l’institution : en janvier 2004, elle a été nommée à la tête du Centre National de Danse Contemporaine d’Angers.

La danse et la presse

Le milieu de la danse comprend des artistes mais aussi un réseau d’acteurs qui participent à la vie de la danse, à la pensée qu’elle crée. Parmi ces acteurs, la presse détient une place importante : elle met en perspective la place de la danse dans notre société.

Isadora Duncan

Peu de chorégraphes sont aussi célèbres que la danseuse mythique du début du XXe siècle, mais son art est souvent considéré comme suranné, voire désuet. La question abordée ici est donc celle de l’actualité d’Isadora. Il s’agit aussi d’explorer l’utilisation d’une danse du passé – et ce qu’elle nous révèle, en contrepoint, des corps et de l’esthétique dominante d’aujourd’hui.

Déplacements de la danse

Où danse-t-on ? Les danseurs investissent l’espace privé (danse en appartement…) et public pour des performances hors normes. En parallèle, un certain nombre d’entre eux quitte Paris et les grandes villes pour s’installer à la campagne : quelles sont les significations de ces déplacements ? Comment, aujourd’hui, conçoit-on le spectacle, la vie d’artiste et les moyens de production chorégraphique ?