Qu’est-ce que « travailler » pour un danseur ou un chorégraphe ?

A l’heure où le régime de l’intermittence se durcit, où l’argent se fait rare pour la culture, comment les conditions de travail reconfigurent-elles leur métier ?

Comment, à différentes époques, les liens entre la danse et le monde du travail ont-ils été pensés, inventés, utilisés ?

Ce numéro, qui rassemble des paroles diverses – celles d’artistes, de sociologues, d’un historien, d’un créateur sonore –, signe l’affirmation, par les danseurs, de postures autonomes et engagées face à tout ce que signifie le travail dans notre société.