Les 28, 29 et 30 septembre, cette édition est fortement marquée par des spectacles miroirs d’un monde fragile, meurtri. Les chorégraphes jettent sur scène les humeurs du monde. Les corps sont traversés, inspirés, et profondément humains, porteurs d’une alchimie collective où l’espoir s’inscrit en creux. Trois journées exceptionnelles avec quinze propositions chorégraphiques présentées en intégralité, compagnies venues de sept pays : Belgique, Brésil, Canada, France, Pays Bas, Portugal, Tunisie.
Avec également, les artistes de Grafficrecording.cool, aux crayons, aux pinceaux, l’imagination au pouvoir dans leurs doigts de fées, pour témoigner, observer et amplifier.